Qui était Saint Martin ?

SAINT MARTIN de TOURS

Le soldat de l’Empereur Constance

De 331 à 356, Martin a servi dans l’armée pendant 25 ans.

En 334, il partage son manteau avec un pauvre devant les portes de la ville d’Amiens. En 356, il fait valoir ses droits à la retraite pour servir le Christ. Le Soldat du Christ

Il se rend alors à Poitiers pour se mettre au service de Saint Hilaire, refuse d’être diacre, mais accepte l’ordination d’exorciste. Pendant 4 ans, il pérégrine dans le monde comme missionnaire et défenseur de l’orthodoxie en Europe centrale, puis comme moine et ermite à Milan et Gallinara. Il revient à Poitiers et fonde Ligugé (premier monastère connu de tout l’Occident) où pendant 11 ans il mène une vie de prière et de pauvreté, et exerce un ministère de guérison dans le pays environnant. Sa réputation ira jusqu’à Tours où la population fait appel à lui comme évêque. Pendant son épiscopat il se plonge dans la réalité concrète des pauvres et intervient en leur faveur, en payant de sa personne, au risque de sa réputation et de sa vie :

– abattage du pin sacré

– destruction du temple de Levroux

– destruction de la tour païenne à Amboise

 

Des icônes retraçant la vie de Saint Martin ont été réalisées…

Elles ont été exposées à l’Église Notre Dame de la Treille à Lille, dans le cadre de « LILLE 2004 »,

le DIMANCHE 13 JUIN 2004